Aller au contenu principal

Le Temps des collections V

Le Temps des collections V

Exposition jusqu'au 21 mai 2017

Né en 2012 au musée des Beaux-Arts de Rouen, Le Temps des collections a inauguré une nouvelle façon de présenter les collections permanentes. Créateurs, chercheurs, personnalités, se sont succédés pendant quatre saisons, puisant dans nos réserves pour composer une quarantaine d’expositions inédites sur plus de 500 œuvres.

Pour cette cinquième édition, les surprises sont bien sûr au rendez-vous avec de nombreux nouveaux projets. Cette année, après Christian Lacroix, Olivia Putman, Laure Adler et Agnès Jaoui, c’est au visiteur lui-même que nous confions les clefs des réserves avec La Chambre des visiteurs.

 

DES PROJETS À DÉCOUVRIR :

CARAVAGE, LA  FLAGELLATION DE ROUEN : UN TABLEAU DANS SON MUSÉE : Une « chambre d’échos », composée à partir de Caravage de G. Careri, de peintures et de dessins permet au visiteur de redécouvrir une pièce maîtresse du musée : La Flagellation du Christ du Caravage.                         

HENRI III : PORTRAIT D’UN REGNE EN CLAIR-OBSCUR : Le musée a récemment acquis un portrait d’Henri III de la fin du XVIe siècle, le représentant avec le ruban bleu de l’ordre du Saint-Esprit. À l’occasion de cette importante acquisition, le musée met à l’honneur la figure du dernier Valois.        

TROMPEUSES APPARENCES : L’œuvre de François Jouvenet imitant une gravure dont la vitre aurait été brisée, rapprochée d’un important ensemble de peintures en trompe-l’œil, invite avec humour à méditer sur le pouvoir d’illusion des images.    

JEAN-FRANCIS AUBURTIN : UN REVE D’ARCADIE : À l’occasion du don par ses héritiers de trois tableaux et de six gouaches et dessins d’Auburtin, le musée rend hommage à un maître injustement méconnu.           

UNE FAMILLE D'AMATEURS : Exposition d’œuvres découvertes et choisies par quatre générations de collectionneurs. Cet ensemble remarquable témoigne d’une curiosité portant sur des champs variés.                  

UN JUSTE ÉQUILIBRE ! : Le musée Le Secq des Tournelles a bénéficié en 2016 d’une donation exceptionnelle de 91 instruments de poids et mesures. Cette collection offre un panorama exhaustif de l’histoire de ces objets de l’Antiquité à nos jours.                

HISTOIRE DE CADRES : Les cadres passent inaperçus de nos jours… Cette exposition vous propose de porter un regard neuf sur les œuvres en mettant en avant, pour la première fois, le contenant.         

FIGURATIONS MODERNES : Le musée présente un ensemble d’oeuvres réalisées des années 1900 aux années 1930 et qui ont en commun de montrer les différentes directions dans lesquelles les artistes de l’époque réfléchissent pour renouveler leur manière de représenter la réalité. Cette salle s’inscrit dans la saison sur la modernité portée par le musée, qui se poursuivra en 2017 avec une exposition consacrée à Picasso.        

LES CHAPITEAUX DE BOSCHERVILLE : Le musée des Antiquités a reçu en don deux chapiteaux romans, d‘une valeur inestimable, du cloître de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. Ceux-ci viendront compléter la collection du musée dont le célèbre Chapiteau des Musiciens.       
 
HORS-LES-MURS : « Pots à pharmacie » : Après trois expositions à l’occasion de l’opération « hors-les-murs », le musée Flaubert et d’Histoire de la médecine a déjà bénéficié s’oriente cette année vers le domaine de la faïence pharmaceutique avec un prêt du musée de la Céramique.

REGARDS CROISÉS SUR LA PEINTURE NICOLAS POUSSIN, CHARLES CHAPLIN : Exposition de trois tableaux du peintre Charles Chaplin au musée Nicolas Poussin d'avril à septembre. La partie de Loto (musée des Beaux-Arts de Rouen) et les portraits de M. et Mme Priestley (dépôts du musée d’Orsay au musée des Beaux-Arts de Rouen), en 2017 dans le cadre du Temps des collections.