Aller au contenu principal

Nature morte

Paul Liégeois

( - ) | 818.1.11

Date : XVIe | Technique : Huile sur toile

Paul Liégeois est un peintre de nature morte actif vers le milieu du XVIIe siècle, à cette époque de transition dans la peinture où la sobriété des tableaux de Louise Moillon et Jacques Linard fait progressivement place à un style plus décoratif qui aboutira aux grandes peintures de fleurs et de fruits de Versailles avec Jean-Baptiste Monnoyer et François Blin de Fontenay.

Ici le peintre introduit un somptueux tissu aux bords finement brodés sur un entablement encore sobre. Les feuilles et leurs tiges décrivent des arabesques plus compliquées. Et les pêches, les raisins et les prunes commencent à se mélanger au lieu d’être sagement juxtaposés.

L’époque de la régence d’Anne d’Autriche dans les années 1640-1650 montre en France maints exemples de transitions dans la peinture française mais ils nous en est resté peu dans le genre de la nature morte. Autres noms quasi-oubliés que nous citons à la suite de Jacques Thuillier : Jean-Michel Picart dans la peinture de fleurs et Pierre Dupuis dans la peinture de fruits, dont les tableaux montrent pourtant tout le charme de ce moment d’équilibre dans la peinture à l’époque de la régence (voir par exemple les Bouquets de fleurs de Picart du musée Fitzwilliam de Cambridge et la Corbeille de raisins de Dupuis au musée du Louvre).